lundi 25 avril 2011

Marcella Iacub, histoires de trou de serrure, de trou dans la soutane et de paysan lubrique



Marcela Iacub expose , à travers quelques anecdotes tout à fait savoureuses, la singulière évolution de la juridiction concernant les actes sexuels.A travers cela, on s'aperçoit combien c'est insondable.

     



                                                                                   

dimanche 24 avril 2011

Marie Stone, la musique, le texte, la voix et le charme







Marie Stone écrit la musique et les paroles de ses chansons et les interprête. Alors la magie opère:  la modernité des textes côtoie la poésie d'autrefois, celle qui nous était donnée à entendre par Juliette Gréco, Barbara ou même Véronique Sansom ou  encore Françoise Hardy, que j'écoutais distraitement plus jeune, mais qui aujourd'hui me paraît si délicieuse; la beauté des mélodies nous rapproche de celles d'antan, ces mélodies dont on se souvient encore; la voix a gardé les accents, les inflexions, d'une féminité peut-être perdue. Grave parfois, moqueuse quelquefois, amoureuse souvent, ironique de temps à autre, mais toujours passionnée par la musique et la vie, Marie Stone nous transmet à coup sûr un grand instant de bonheur, à chacun de ces concerts.

"Pauvre de nous", un beau texte dont voici un court extrait:

Riches de terre,  riches de ciel,/ riches de mer, riches de vers, /Riches de tout, mais pauvres de nous.../ Riches de bombes, riches de tombes,/ riches de guerres, de cimetières / Riches de tout mais pauvre de nous...

"Confidentialité", une très belle chanson sur un amour contarié, mais un amour tout de même, une belle voix délicate et sensuelle. A écouter toutes affaires cessantes.



Pour contacter Marie Stone qui est aussi coach de vie (personnel ou professionnel ) et spécialisée dans les métiers de la parole ou de la scène. Voici les liens nécessaires:


http://www.lavoixdesonetre.com


http://www.myspace.com/stonemarie


                                         




Réflexions lues: la philosophie,une ontologie du présent, l'androcentrisme et l' utérocentrisme



Voici quelques extraits que j'ai choisis pour leur pertinence  au hasard de mes lectures et de mes relectures. Le premier concerne la philosophie au quotidien un concept de vie auquel je tiens beaucoup. J'ai commencé à relier la philosophie et la vie à partire de la lecture du Petit traité des grandes vertus d'André Comte Sponville qui est un des ouvrages qui, à mon sens a signé, l'arrivée de la Philo dans la vie ordinaire.C'est mon point de vue du moins. Auparavant la philosophie faisait partie de ces pensées puissantes, inacessibles à une pratique, destinées à l'étude où à l'exercice ou l'exercice intellectuel spéculatif. Enfin voici l'extrait: c'est le début de l'éditorial d'Alexandre Lacroix, Rédacteur en chef de Philosophie Magazine,cela date d'avril 2006 et il s'agit du premier numéro. Je recommande (fermement, c'est leprof qui parle) la lecture de ce mensuel qui relie l'étude de la sagesse et la vie (il ne s'agit pas d'une pub, je n'ai aucun intérêt autre qu'intellectuel). 

Philosophie et journalisme

" La question de la philosophie, disait Michel Foucault, c'est la question du présent qui est en nous mêmes". Qu'on s'en réjouissent ou qu'on s'en lamente, la philosophie s'occupe de plus en plus de l'histoire du présent. C'es ainsi que s'est élaboré le style propre des penseurs contemporains, bien différents de leurs prédécesseurs. Qu'il s'agissent des attentats du 111 septembbre, sur lequels les plus grands , à l'instar de Jacques Derrida et de l'Allemand question de Dieu et la métaphysique traditionnelle,ayant été reléguée à l'arrière plan, la philosophie se consacre pour reprendr Foucault, à l'"ontologie du présent"...  Alexandre Lacroix, Philosophie, 2006. Jürgen Habermas, se sont exprimés, ou la trilogie Matrix, des fréres Wachoski, intronisée "machine philosophique", une nouvelle méthode de réflexion s'élabore qui mêle librement les outils traditionnels de la philosophie à l'observation circonstanciée de l'époque. Dans les ouvrages de philosophie qui paraissent aujourd'hui, on est souvent surpris de trouver, aux côtés des références canoniques à Platon, Epicure,ou Nietzche des analyses d'événements politiques, de blokbusters, de faits divers, voire des décryptages de tendances, de "mythologie". La question de Dieu et la métaphysique traditionnelle ayant été reléguée à l'arrière plan, la philosophie se consacre, pour reprendre Foucault, à  l'"ontologie  du présent".         


La couverture du numéro 1 de Philosophie Magazine
                                                 

Ce même numéro présente une discussion entre Sylviane Agacinski, philosophe et Marcela Iacub, jeune sociologue, auteure de l'Antimanuel d'éducation sexuelle.Elle critique le nouvel ordre sexuel et donne un coup de balai salutaire dans la réflexion sur la place de la femme, sa liberté, ses rapports avec l'homme, la sexualité, l'enfantement: une vraie féministe en avance sur son temps.

Voici le début de cet entretien:

Après le règne du mâle

Sylviane Agacinski, à partir de la question concernant la sortie du patriarcat, de la fin de la domination masculine, au passage à cet "empire du ventre" dont Marcela Iacub dénonce les travers:

"Les pays européens, où les femmes ne sont plus considérées comme des mineures, sont sortis du patriarcat. mais il existe encore, dans bien des endroits du globe, des formes violentes de domination masculine. Là où les femmes vivent sous la burka règne une forme de patriarcat. rappelons que l'Europe n'en est sortie que depuis peu. Il a fallu attendre le milieu des années 1970, avec le droit à l'avortement et à la contraception, pour que les femmes se réapproprient un corps qui leur avait été confisqué par le mariage ou la prostitution. cela dit sortir du patriarcat ne veut pas dire sortir de l'androcentrisme, c'est à dire de la supériorité du masculin. Simone de beauvoir disait déjà: "On est dans son droit en étant un homme, on se sent dans son tort lorsqu'on est une femme." Dans la mentalité commune, le masculin incarne encore l'universel alors que le féminin reste une particularité."

Marcela Iacub:

"Présenter la contraception et l'avortement comme une victoire des femmes contre les hommes ne me paraît pas juste. ce n'était pas les hommes mais l'Etat qui interdisait aux femmes l'usage libre de leur corps, notamment en raison d'un contôle des naissances qui devient massif à partir du début du XXe siècle. La conquête des droits sexuels concerne tout le monde, car les hommes étaient également victimes de cet Etat nataliste. je m'inscis en faux de l'histoire dans laquelle les hommes apparaîtraient comme les auteurs intentionnels d'un complot pour subordonner les femmes.Il n'y avait pas une mauvaise intention masculine, mais une structure familiale qui répartissait les rôles sociaux et sexuels. Aujourd'hui...les femmes capables d'accoucher par elle-même "Un enfant quand je veux et si je veux", sont les seules à pouvoir imposer aux hommes des enfants. Vous parlez d'androcentrisme, et moi d'utérocentrisme....il aurait fallu remplacer les contraintes que le mariage imposait à la reproduction par un modèle contractuel...Nous sommes passés d'un modèle matrimonial à un autre concubinaire où la voloté des femmes fertiles est devenue l'élément central. ce changement s'est fait au détriment des femmes, car il les a enchaînées de nouveau à un rôle de reprodructrice.



          
Marcella Yacub

Sylviane Agacinski
                                          


                                         
                                                                                                                                     

jeudi 14 avril 2011

Mon Pais


 

         





                                                                                                                                                                                

La mémoire et la mer de Léo Ferré





  Je suis sur que la vie est là /Avec ses poumons de flanelle / Quand il pleure de ces temps là / Le froid tout gris qui nous appelle / Je me souviens des soirs là-bas / Et des sprints gagnés sur l'écume / Cette bave des chevaux ras / Au ras des rocs qui se consument / Ô l'ange des plaisirs perdus / Ô  rumeurs d'une autre habitude / Mes désirs délors ne sont plus / Qu'un chagrin de ma solitude / Et le diable des soirs conquis / Avec ses pâleurs de rescousse / Et le squale des paradis / Dans le milieu mouillé de mousse / Reviens fille verte des fjords / Reviens violon des violonnades / Dans le port fanfarent les cors / Pour le retour des camarades / Ô parfum rare des salants / Dans le poivre feu des gerçures / Quand j'allais géométrisant / Mon âme au creux de ta blessure/...


                                                                                        

mardi 12 avril 2011

Le comble de l'horreur et de la barbarie, des musulmans brûlent des chrétiens vivants en Côte d'Ivoire


" Surtout   ne pleure pas, les larmes c'est le vin des couillons." Léo Ferré

Je n'ai pas réfléchi longtemps pour mettre cette vidéo sur le blog, mais j'avoue que je n'ai pas pu la regarder jusqu'au bout pour l'instant. Indignons-nous. Luttons de toutes nos forces contre la barbarie.

Cette vidéo pose des problèmes:

-Faut-il qu'elle figure sur ce blog?
- Ce qu'annonce le titre est-il juste?
- Ne risque-t-elle pas d'être récupérée pour telle ou telle cause étrangère à ma réflexion?

Analyser les concepts et les idées philosophiques, sociologiques, littéraires ne dispense pas de regarder la réalité en face. Il se trouve que cette réalité m'est apparue sur Youtube; elle est visible par tout le monde; elle me choque et je pense que cela doit être vu.
Le titre annonce qu'il s'agit de musulmans, il se pourrait que cela soit faux et qu'il s'agisse d'un conflit civil comme on en voit tant en Afrique. La prudence s'impose. Je serai très attentif aux informations qui pourraient me parvenir sur ce sujet. Ce qui est certain c'est que se sont des actes de barbarie et quelques soient les auteurs, il faut espèrer qu'ils seront jugés et condammnés. ces actes on bien eu lieu; rien à voir avec ce qui a été dénoncé ,comme un montage, à Timisoara, en Roumanie par exemple.
Dans le cadre délicat du débat qui agite notre pays à propos des religions, cette vidéo peut poser des problèmes dont je parviens pas à déterminer la nature pratique. Peu naïf, je comprends bien qu'elle va dans le sens de l'islamophobie et si nécessaire, je la supprimerai. Si des lecteurs veulent faire des commentaires, ils sont les bienvenus.

                                                            
         
Le 14 avril 2011: l'utlisateur a supprimé cette vidéo,Côte d'Ivoire est devenu Kénia sur l'écran noir. Pas de commentaire.

 
Bûcher de l'Inquisition

Voici un copié-collé de Daily Motion: il y a bien une persécution des chrétiens dans le monde, les sites abondent, les journaux et magazines les plus sérieux en font état mais il faut bien avouer que l'on aime pas trop parler de cela de façon officielle pour ne pas froisser, gêner, mettre en porte à faux l'Islam européen.
                                                                     
 Dans cinquante pays, qu’ils soient catholiques ou protestants, les chrétiens sont persécutés, pourchassés, privés de travail, emprisonnés, torturés, assassinés. Tous les moyens sont utilisés pour les contraindre à renier leur foi. Dans les pays où l’on persécute, posséder une Bible est devenu un crime. Le livre La persécution des chrétiens aujourd’hui dans le monde est le résultat d’une enquête de cinq ans. L’auteur Raphaël Delpard s’est rendu dans les pays où souffrent des femmes, des hommes et des enfants en raison de leur religion à deux heures d'avion de notre confort. 

La persécution des chrétiens aujourd’hui dans le monde est un cri d’alarme qui dénonce un ethnocide en marche dans le silence assourdissant des Nations, des institutions internationales et de la grande presse.



Disponible sur La librairie de l'histoire : http://www.lalibrairiedelhistoire.com/

Quand l'Algérie  s'en prend aux chrétiens, article de l'Express:
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/religion/quand-l-algerie-s-en-prend-aux-chretiens_510664.html

Réflexions sur l'islam politique, le Courrier International:
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/religion/quand-l-algerie-s-en-prend-aux-chretiens_510664.html

Hillary Clinton dénonce la persécution des chrétiens en Iran:
http://journalchretien.net/20601-Hillary-Clinton-denonce-la-persecution-des-chretiens-en-Iran

Persécution des chrétiens en Arabie Saoudite: torture et prison pour avoir prié, vidéo Youtube:





                                                           

   La vidéo ci-dessus, publiée par Youtube est un court extrait d'une émission diffusée par la Chaîne Parlementaire, le 11 avril 2011, dont le sujet est le viol des femmes bosniaques (musulmanes) par les soldats serbes. Ce reportage glacial comporte des  extraits filmés au TPI et des témoignages terribles. Autre horreur à l'état brut.   

Autodafé de livres à Berlin à l'époque nazi, l'autodafé est un acte de foi
                                                                                                

lundi 11 avril 2011

La main invisible, l'infaillibilité des marchés, la libre concurrence mettent les nations sur la paille



La crise financière de l'automne 2008 est la seconde phase intervenant après la crise des subprimes de l'été 2007. Il s'agit d'une crise de liquidité, d'une crise de confiance (vis à vis de l'économie casino mise en place par les savants de la finance) et d'une augmentation du coût de l'argent. Comme on le voit clairement, les banques, aptes et compétentes en ce qui concerne le moindre découvert d'un particulier, se sont cassées la figure dans la gestion de l'économie mondiale, il est vrai que celle-ci est beaucoup moins surveillée que nos comptes courants, livrée qu'elle est à l'hystérie des marchés et des bénéfices colossaux en point de mire, sans aucun soucis de l'intérêt général des peuples, de la planète. Rien, nada, aucun principe, aucune éthique, aucune préoccupation du monde, de la misère ou des simples difficultés des citoyens. Le néant politique et moral.

Foreclosure: saisie immobiliaire
                           
Un petit "pieds dans l'eau"
          


A lire: Le "pacte de l'euro" contre le salariat au profit de la finance par Gérard Filoche, Inspecteur du travail
http://www.filoche.net/2011/03/14/le-%C2%AB-pacte-de-l%E2%80%99euro-%C2%BB-contre-le-salariat-et-au-profit-de-la-finance/

"Les marchés financiers se comportent comme des dictateurs dans les domaines politiques."

Cette citation est de Joseph Stiglitz, Prix Nobel d'économie dont il est question dans ce blog. Un de ses derniers ouvrages "Le triomphe de la cupidité" a donné lieu à une emission sut France Inter dont j'ai retrouvé des séquences sur le site, .Les thèmes traités sont:
-La crise actuelle est une rupture majeure.
-Nos sociétés encouragent plus la spéculation que le travail.
Ces émissions sont suivies de quelques notes où il est dit que la crise actuelle a mis fin, dans les esprits clairs du moins au fondamentalisme du marché.

Cliquer sur le lien suivant:

http://www.sacra-moneta.com/Crise-financiere/Le-triomphe-de-la-cupidite-de-Joseph-Stiglitz.html

Une vidéo où la crise est expliquée très prosaïquement par Groland, c'est à dire de façon parfaitement grossière mais aussi tout à fait juste.



                                              
   à suivre

                                                                                                      

mardi 5 avril 2011

La pensée magique, le dogme de" l'infaillibilité des marchés"



Pour les libéraux, les marchés sont capables de se réguler tout seuls, mais en outre, toute intervention de l'Etat ne ferait qu'empêcher cette régulation. C'est le dogme de "l'infaillibilité des marchés" et de "la main invisible" qui spontanément affecteraient les richesses de façon optimale. Cliquer sur le lien ci-dessous pour un développement plus complet sur cette notion plutôt contestable.


Voici les résultats de l'action de la main invisible pour la dernière décennie.

2001- Eclatementde la "bulle des nouvelles technologies".
.
2002-2006- Gonflement de la "bulle immobilière". Les capitaux fuient le secteur des nouvelles technologies et cherchent un nouveau débouché qui offre la même rentabilité. Ce mouvement motivé par la seule recherche obsesssionnelle du profit à court terme va être à l'origine du gonflement de la "bulle immobilière". Dans l'euphorie (les marchés fonctionnent à l'euphorie, il gonflent et c'est la joie, ils dégonflent et c'est la déprime) d'une hausse continuelle des prix, des crédits sont accordés aux salariés pauvres américains. Les prêts sont garantis par hypothèques mais le système ne peut fonctionner que si le taux des prêts restent bas et si la valeur des immeubles augmente en continue en garantissant le capital et les intérêts de ces prêts. Les organismes de crédit ne conservent pas ces créances, ils les "titrisent", c'est à dire qu'ils les regroupent avec d'autres produits financiers qui sont donc mis en vente, mêlés à d'autres créances. Les prêts "subprime" se retrouvent rapidement dans les moindres SICAV de père de famille. On perçoit déjà l'intelligence de "la main invisible" et de " l'infaillibilité des marchés".



A lire un article du  blog d'Alain Supiot , L'esprit de Philadelphie, La Justice sociale face au marché total, 9 février 2010 dans le cadre du MAUSSMouvement Anti-utilitariste en Sciences Sociales.

http://www.journaldumauss.net/spip.php?article636


La répartition optimale des richesses: voici des citoyens français fouillant dans les poubelles pour manger (photo OuestFrance); ce phénomène peut se voir sur tous les marchés, le beau marché de Provence du Cours Lafayette à Toulon n'échappe pas à ce symptôme de la misère: les mains visibles des marchés, une réussite.
                                           
      à suivre